municipales

Municipales à Metz : le comparatif des programmes

Normalement, tous les messins ont reçu dans leur boîte-aux-lettres, en plus du pamphlet de François Grosdidier contre Jean-Louis Masson (lire notre article sur le sujet), les programmes électoraux de Dominique Gros et Marie-Jo Zimmermann, candidats favoris pour l’élection municipale à Metz.

Tout à l’égo

Les deux programmes sont présentés sous le même format, à savoir un petit livret de 24 pages pour Dominique Gros, et un format plus imposant et au papier de meilleure qualité avec 36 pages pour la candidate de la droite. Autre point commun aux deux candidats : ils sont seuls en première page, ce sont eux qui se présentent, c’est pour eux qu’il faut voter. Leur équipe, leurs colistiers, leurs partis n’existent pas. Une campagne très personnelle s’annonce donc à Metz, où l’on essaie de mettre le plus possible de côté ce qui pourrait s’avérer compromettant, comme un parti en proie à des affaires pas claires ou un autre au plus bas dans les sondages.

Côté slogans, le choix est assez bateau des deux côtés. Marie-Jo Zimmermann va en conquérante avec « Ma plus belle ambition, c’est vous », slogan qui nous rappelle un peu un « ma plus belle histoire d’amour, c’est vous » de Barbara, mais version Panzer. Le slogan du maire sortant est encore plus classique, avec un « fiers d’être messins » qui renvoie évidemment à la volonté de valoriser son bilan, et un sous-slogan descriptif du candidat « un homme intègre, un Maire attentif à chacun », pour mieux faire comprendre que son adversaire ne le serait pas.

Deux approches totalement différentes

À l’intérieur, les approches sont différentes. Côté Dominique Gros, on décline son programme point par point – il y en a 10 – en suivant toujours la même structure : voici mon bilan, voici ce que je vais faire pour poursuivre dans cette voie. Le maire sortant insiste beaucoup sur sa gestion raisonnée, mais également sur ses actions en tant que maire, et sur ses projets pour les 6 ans à venir. La liste n’apparaît qu’en dernière page, et jamais dans le tract on n’a les noms des colistiers, ni leur appartenance politique. Comme s’il fallait le cacher.

Côté Marie-Jo Zimmermann, le tract est beaucoup plus diversifié. Sur les 36 pages, 25 parlent du programme. Les 11 pages supplémentaires traitent de sujets divers, dénonçant notamment le bilan du maire sortant, et le comparant à François Hollande. Mais chose à remarquer par rapport au programme du maire : l’entourage de la candidate, ses colistiers, ses soutiens et les partis la soutenant sont mis en avant. C’est compréhensible : si Dominique Gros peut gagner sur son image et perdre sur celle de son camp, pour Marie-Jo Zimmermann, c’est l’inverse : elle a tout à gagner à s’effacer derrière une équipe étiquetée centre-droit dans une ville acquise à cette tendance.

Des priorités en phase avec les tendances politiques

Les trois projets prioritaires du maire sortant et de son opposante sont presque caricaturaux de leurs tendances politiques respectives :

 

Dominique Gros

Marie-Jo Zimmermann

1

Les familles

La fiscalité

2

Les plus démunis

La sécurité

3

La solidarité

L’emploi

Marie-Jo Zimmermann insiste beaucoup sur la fiscalité. Le maire sortant, aussi. Et c’est pour dire exactement l’inverse : la candidate de droite insiste sur la gabegie qui aurait caractérisé le mandat du maire, qui lui, de son côté, se vante de sa bonne gestion. Personne ne saura vraiment qui a raison, même si le maire s’appuie sur des classements réalisés en France où Metz se situe à une très bonne place. Pour appuyer son discours, la candidate de droite ne peut s’empêcher de mentionner la maladie dont serait atteint le maire, le socialisme, qui l’empêcherait de gérer sainement les finances de la commune. Notons que les deux candidats s’engagent à ne pas augmenter les impôts locaux durant leur mandat.

Le comparatif des programmes

Pour vous informer pleinement, chers lecteurs, nous avons compilé les programmes des deux candidats et nous les avons comparés. Voici le résultat, avec en rouge les sujets consensuels.

Sujet

Dominique Gros

Marie-Jo Zimmermann

Finances

-          Stabilité des dépenses

-          Fiscalité stable

-          Investissement soutenu

-          Financement privé

-          Réduction des dépenses (grâce à l’informatique)

-          Réduction des effectifs

-          Fiscalité stable

-          Financement privé

Petite enfance

-          200 nouvelles places en crèche

-          Développement des places en horaires décalés

-          Ouverture d’une crèche chaque samedi

-          Création de jardins d’enfants (> 2 ans)

-          Créations de maisons d’assistantes maternelles

Vieillesse

-          Imposer des logements adaptés au grand âge dans les projets immobiliers

-          Mise en place de médiateurs pour créer du lien social

-          Généraliser les colis-cadeaux

-          Développer les services de minibus sur demande

-          Diffuser les manifestations populaires dans les maisons de retraite

-          Aide au maintien à domicile

-          Ouverture d’une nouvelle maison de retraite

-          Généraliser les colis-cadeaux

Éducation – Jeunesse – sport

-          Rénovation des écoles messines

-          Nouvelle école à la place de Bons-Secours

-          Investir dans les restaurants scolaires

-          Poids de Metz dans l’université de Lorraine

-          Développement du périscolaire

-          Soutien aux associations étudiantes

-          Cité de la recherche au Saulcy

-          Pôle de santé au Bridoux

-          Création d’un campus technologique européen

-          Renforcement des filières franco-allemandes

-          Renforcement du rôle du Conseil de la vie étudiante

-        Aide aux devoirs après l’école

-        Interlocuteur référent dans chaque établissement

-        Poids de Metz dans l’université de Lorraine

-        Renforcement des filières franco-allemandes

-        Renforcement du rôle du Conseil de la vie étudiante

-        Soutien financier au FC Metz et au Metz-Handball

-        Venue de compétitions nationales et internationales

-        Rénovation d’équipements sportifs

Économie – Emploi

-          Plan de soutien au commerce messin (préemption des fonds de commerce, rénovation du centre St Jacques)

-          Construction d’un centre des congrès

-          Développement du port de Metz avec une ligne Metz-Rotterdam

-          Soutien à l’économie numérique

-          Développer et rationaliser le tourisme

-          Développer l’économie solidaire et coopérative

-          Coopération transfrontalière

-        Faire du numérique la spécificité de Metz via la création d’un pôle d’excellence

-        Construction d’un centre des congrès

-        Remplacement de l’agence de développement économique par une société mixte moins onéreuse

-        Coopération transfrontalière

-        Plan de soutien au commerce messin (information sur les implantations libres, recherche d’aides, animations)

-        Baisse du coût des parkings en période creuse

Pauvreté

-          Facilité la prise en charge des aides

-          Renforcer le CCAS dans les quartiers

-          Soutenir le développement de la mission locale

-          Recours à la clause d’insertion dans les marchés publics

-          Création d’un chèque précarité eau, fonds de précarité énergétique

-          Tarification solidaire de l’eau (prix progressif)

-        Réapprendre la culture du travail aux personnes en difficulté

Transports

-          Révision des lignes de bus

-          Création d’un comité d’usagers

-          Étude de faisabilité sur la gratuité des transports scolaires

-          Expérimenter le transport fluvial

-          Subventionner les achats de vélos

-          Développement des pistes cyclables

-          Accroître l’offre de parkings résidentiels

-          Gratuité des parkings la première heure

-          Développement de zones 30 dans les quartiers résidentiels

-          Développer l’auto partage

-        Révision des lignes de bus

-        Application smartphone

-        Pas de nouvelle ligne Mettis

Urbanisme – culture

-          Mutualisation des services avec Metz-Métropole

-          Grandes animations estivales

-          Développement des nouveaux pôles culturels (BAM – Blida)

-          Rénovation des piscines

-          Exposition permanente au centre Pompidou-Metz

-          Poursuivre la rénovation des bâtiments historiques

-          Rénover la zone piétonne

-          25% de logements sociaux

-        Gestion budgétaire rigoureuse de l’Arsenal et du centre Pompidou-Metz

-        Développer les événements culturels

-        Rencontre annuelle du dialogue des religions

-        Arbitrer le sujet de la grande mosquée

-        Stopper le développement du quartier de l’amphithéâtre et revoir son architecture

-        Priorité au quartier Bons Secours

Environnement

-          Développer les parcours de santé et les promenades

-          Créer un prix décerné aux initiatives écologiques

-          Créations d’artères vertes au centre-ville

-          Aménagement des rives de la Seille

-          Favoriser les énergies renouvelables

-          Développer les marchés maraîchers

-          Créer des brigades de propreté

-        Créer une brigade verte chargée des déchets

-        Organiser des opérations « grand nettoyage »

 

Sécurité

-          Consulter les comités de quartier

-          Renforcer la fréquence des patrouilles de police municipale

-          Développer la vidéosurveillance

-          Aides financières à l’installation d’alarmes

-        Rétablir la police municipale de nuit

-        Développer la vidéosurveillance

-        Lutte contre la mendicité agressive

-        Lutte contre les camps illégaux

-        Lutte contre l’immigration irrégulière

Démocratie locale

-          1 million d’euros par an pour les comités de quartier

-          Présenter en conseil municipal des projets de comités de quartier

-          Créer un espace web pour les comités de quartier

-        Suppression des comités de quartier

-        Mise en place de cahiers de doléance dans les mairies de quartier

-        Création de conseils de quartier pour le suivi des doléances

Laisser un commentaire