waves_ciel

Wave Grand Sud, un projet pharaonique pour Metz

Alors que certains se plaignent de la désertification commerciale du centre-ville de Metz, la ville est entourée de zones commerciales immenses. Au Nord, Semécourt rassemble autour d’Auchan plusieurs dizaines de commerces. Au Sud, entre les zones de Borny, de Marly et d’Actisud, les consommateurs ne savent plus où donner de la tête. Avec un taux de chômage qui va croissant, c’est comme si Metz proposait de plus en plus d’endroits pour dépenser son argent, et de moins en moins d’endroits pour en gagner.

Un nouveau projet qui va commencer à beaucoup faire parler de lui, c’est ce nouveau centre commercial immense, de près de 60 000 m², appelé « Waves Grand Sud ». Il sera situé sur le territoire de la commune de Moulins-lès-Metz, en bordure de l’autoroute A31 et au cœur de la zone commerciale Actisud, déjà une des plus grandes de France.

Une circulation en navette à l’intérieur de ce temple de la consommation

Pour faire accepter le projet, la création de 400 emplois a été promise. C’est vrai que le projet est pharaonique, comme en témoigne les maquettes présentées sur la brochure éditée par les sociétés Compagnie de Phalsbourg, et Les Arches métropole, promoteurs immobiliers et commanditaires du projet.

Ce nouveau centre commercial sera si grand qu’un service de navettes est proposé pour circuler entre les commerces présents dans les trois bâtiments que contiendra le complexe. Le tout sera accompagné d’un petit parc au centre, avec un plan d’eau, pour attirer les clients potentiels sur le long terme. Quelques restaurants devraient également figurer dans la zone, mais certainement pas de centre de loisirs ni de cinéma, selon le site loractu.fr.

Un nouveau type de zone commerciale

Pour se figurer ce que sera Waves Grand Sud, qui ouvrira courant 2015, il faut se rendre à Angers. Là-bas, la Compagnie de Phalsbourg y a construit l’Atoll, un immense centre commercial du même type, ou des dizaines d’enseignes se partagent l’espace avec une douzaine de restaurants.

Le projet se veut économiquement avantageux en terme d’emplois, et écologique avec des bâtiments HQE et une recherche du moins-disant énergétique. L’investissement aura été de 100 millions d’euros, mais bien heureusement pour les Messins, aucun euro d’argent public n’entrera dans Waves Grand Sud.

Laisser un commentaire